Les fusibles et disjoncteurs


Le fusible et le disjoncteur évitent les surcharges

Le fusible électrique a été inventé pour éviter qu'une surcharge ou un court-circuit. Ceux-ci sont une protection contre le feu car ils empêchent les fils électriques dans les murs de devenir des filaments chauffants.

Les fusibles thermiques sont faits de façon à ce qu'une trop grande puissance électrique le fasse griller, et le courant ne passe plus. C'est souvent une pièce de métal qui fond facilement, ou la grosseur du fils dans le fusible qui le rend sensible au-delà de certaines intensités, l'énergie thermique devient trop grande et celui-ci brûle.

Le fusible à différentes formes et naturellement, va griller à un certain ampérage. Les vieux fusibles étaient cylindriques comme une pile, les deux bouts étant les contacts. D'autres se vissent en place comme une ampoule électrique.

Photo de fusibles

L'ampérage d'un fusible doit être respecté, et ne pas utiliser un fusible de 20 ampères quand il en faut un de 10. Sinon, les appareils branchés sur ce circuit risquent d'être endommagés si il survient une surcharge, ou les fils peuvent chauffer dans les murs. Certains utilisaient du papier d'aluminium pour réparer un fusible grillé, le temps d'en avoir un de rechange. Si le fusible a grillé, c'est qu'il y a eu une surcharge, le papier d'aluminium va laisser la prochaine surcharge démarrer un incendie.

 

Le disjoncteur est beaucoup plus efficace, car il suffit de trouver la source de la surcharge électrique, régler le problème, et simplement remettre le disjoncteur en fonction. C'est en fait un interrupteur dont le ressort ferme le circuit quand le disjoncteur commence à chauffer lors d'une trop haute tension. Il ressemble à un interrupteur, sauf qu'il est installé dans l'armoire électrique.

Les disjoncteurs peuvent user et ne plus rester en fonction. Quand un disjoncteur de haute tension saute, il faut attendre quelques minutes avant de le réactiver. Sinon, cela donne un stress au mécanisme encore chaud et change la précision. Le système de ressorts qui est trop souvent activé va finir par ne plus tenir, comme si le chauffage fréquent le rend plus sensible et il faut le remplacer.

Le poêle et le chauffe-eau ont habituellement des fusibles, parfois un disjoncteur, qui protège l'appareil. Si vous voyez que le sectionneur dans le panneau électrique est encore actif, il est fort possible que ce soit celui de l'appareil qui a grillé. Fermez le disjoncteur principal quand vous remplacez le fusible d'un poêle.