Construire une cabane à oiseaux

Rénovation  

Comment faire des cabanes à oiseaux en bois pour le jardin

Faire une cabane à oiseaux en bois est un travail de bricolage facile, amusant, et naturellement, qui permet de les attirer dans le jardin pour les observer. Pour qu'elle soit habitée, il faut savoir avec quoi et comment construire une cabane à oiseaux correctement.

On n'a pas besoin de beaucoup d'outils, simplement un ruban à mesurer, une scie pour couper les planches, un tournevis ou un marteau pour les fixer ensemble, et naturellement se faire un plan de la maison à oiseaux qu'on veut construire.

Le bois qu'on choisit pour faire la construction de la cabane est très important. Si c'est un bois qui a une odeur forte, comme le cèdre, ou qui est enduit d'un produit chimique de protection, comme le bois traité, les oiseaux ne s'y installeront probablement pas. Le contreplaqué va se dédoubler et s'effriter avec l'humidité, et il faut donc bien le protéger si on l'utilise. Il est préférable d'utiliser un matériel qui a 3/4 de pouce (19 mm) d'épaisseur.

Pour protéger le bois, on y applique une huile de lin ou autre qui va imprégner le bois et le protéger contre l'humidité et la pluie. Il faut ensuite le laisser sécher et perdre toute odeur. Si on recouvre la cabane d'un revêtement décoratif, peint ou collé, il faut en utiliser un qui ne dégage pas d'odeur une fois sec. Il faut éviter la peinture d'extérieur de couleur bleue que bien des oiseaux n'aiment pas.

Photo d'une cabane à oiseaux en bois
Cabane à oiseaux faite d'une seule planche de bois de six pieds

Selon le type d'oiseau, la grosseur du trou pour y entrer est déterminante. Si le trou est trop gros, les oiseaux ne s'y installeront pas, car des espèces carnivores plus grosses pourraient y capturer les oisillons. La grosseur du trou ne va donc qu'intéresser certaines espèces qui s'y sentiront assez en sécurité pour en faire leur maison et y construire leur nid.

Il faut aussi une bonne ventilation, et une résistance à la pluie. On va donc percer le trou avec un léger angle vers le bas, pour que la petite pente du rebord laisse couler la pluie à l'extérieur, et non vers l'intérieur de l'abri. Sur le rebord sous la corniche, on utilise une mèche à bois pour perce de petits trous, permettant une bonne aération de l'intérieur en période chaude.

La forme de la cabane à oiseau est souvent sans importance, et il suffit qu'elle soit bien placée et assez grosse pour y construire son nid. On fait de belles cabanes simplement pour qu'elles servent également à décorer le jardin. C'est plus pour s'amuser à bricoler qu'on va passer plus de temps à décorer l'extérieur de la cabane, souvent pour qu'elle ressemble à une maison.

Si il y a des écureuils, il faut construire un abri ou un toit qui ne leur permet pas d'y accéder. Un petit toit de tôle va les empêcher de s'y agripper et ils glisseront en bas si ils y ont accès. Il faut s'assurer que les animaux ne se blesseront pas sur le métal. Un perchoir sert souvent d'accès aux intrus, et je n'en met donc pas sur mes cabanes.

L'assemblage des différentes planches se fait avec des clous ou des vis, mais il faut en utiliser qui ne rouilleront pas avec la pluie et le temps. Des clous galvanisés ou des vis pour la construction d'un patio de bois traité feront l'affaire, car ils ne rouilleront pas. Cependant, les vis lui donneront plus de solidité, et faciliteront l'assemblage de la cabane. Il sera aussi plus facile de faire une réparation de la cabane, quand elle aura un certain age, en utilisant des vis plus faciles à enlever.

Selon l'outillage qu'on dispose, on utilise une égoïne, une scie circulaire, ou une scie à onglets électrique pour faire la coupe des planches. Pour l'assemblage des murs et du toit, un tournevis électrique sera idéal. Il faut une perceuse électrique et une mèche à bois de la dimension du trou de la porte pour la percer. On peut tout faire avec des outils manuels, mais les outils électriques permettent de le faire plus vite et souvent plus précisément.

L'idéal, c'est toujours d'avoir un plan de la cabane qui correspond à l'oiseau que l'on veut attirer dans son jardin. Pour protéger l'entrée de la pluie, et en rendre l'accès difficile aux étourneaux et aux geais bleus, on laisse le toit dépasser le devant de la cabane pour former une corniche. Il suffit de percer le trou d'accès assez près de la corniche pour en rendre l'accès presque impossible à un gros oiseau.

Comme la cabane à oiseaux doit être nettoyée et vidée à la fin de la saison, pour y enlever le nid et les odeurs, et ainsi s'assurer que d'autres oiseaux s'y installeront l'année suivante, on doit y laisser un panneau d'accès. On peut utiliser des pentures pour fixer un des panneaux du toit, d'un mur, ou du plancher. Ou on peut simplement fixer le plancher avec des vis, par le dessous, qu'on va ensuite enlever pour vider la cabane.

Une fois que la cabane à oiseau est terminée, il ne reste qu'à l'accrocher ou la suspendre selon l'orientation au soleil, la hauteur, et la distance à respecter selon l'espèce qu'on veut attirer dans le jardin. Une fois installée, il est fréquent qu'une maison d'oiseau reste inhabitée, le temps que toute odeur humaine ait disparu.




Recherche personnalisée
 
 

@2005-2014