Enlever les anciennes moulures, plinthes ... et autres boiseries


Comment enlever les plinthes, moulures, et autres boiseries anciennes

Lors de la rénovation d'une maison ancienne, ou assez vieille, il est important d'enlever et conserver les plinthes, moulures, cadrages de portes et fenêtres, et autres boiseries existantes pour les réutiliser.

Comme les boiseries sont assez âgées, elles ne seront sûrement plus disponibles, et les faire usiner sur mesure est dispendieux.

Si on doit remplacer le revêtement de gypse d'un mur, ou autre rénovation qui nécessite qu'on doit retirer les anciennes boiseries, on doit le faire délicatement, afin d'en refaire la pose une fois la rénovation du mur terminée.

Il faut bien prendre son temps, car la plinthe de bois est très sèche, et va se briser d'un seul coup, si on applique une force trop grande. Pour s'assurer que la peinture ne retient pas la boiserie en place, on utilise un couteau tout usage pour faire une entaille le long du dessus de la plinthe.

On fait une entaille avec un couteau tout-usage

Puis, avec une spatule de métal, on repère la position du premier clou qui fixe la moulure en place. Avec un marteau, un ciseau a bois, ou un tournevis plat, on crée un léger espacement pour y glisser les oreilles d'un marteau. On utilise aussi la spatule pour appuyer les oreilles du marteau et ainsi ne pas endommager le mur.

On fait un espace entre la moulure et le mur

En général, le clou à finition va rester dans la plinthe, car la tête de celui-ci est légèrement plus grosse. En forçant légèrement avec le marteau, on augmente l'espace entre le mur et la boiserie, pour y pousser une cale, ou un outil plat, afin de retenir la plinthe en place. On peut ensuite retirer les autres cales, pour avancer plus loin le long du joint qu'on a fait entre la plinthe et le mur.

On avance le long de la plinthe pour la déclouer

Une fois qu'on a décloué une certaine longueur de la partie du haut, il faut faire la même chose avec celle du bas, qui a habituellement moins de clous. On démarre à un bout, puis avec une barre à clous, ou un outil qu'on peut glisser derrière la boiserie, on fait la même chose que pour la partie du haut.

Une fois qu'on a retiré les plinthes anciennes, il faut enlever les clous qui y sont restés plantés. On enlève habituellement un clou en le frappant sur la pointe pour en faire sortir la tête, pour ensuite l'arracher avec les oreilles du marteau. Mais, comme cela abîme le bois, et laisse des trous dans la boiserie, on les arrache par l'endos, ce qui laisse habituellement la couche de peinture en place.

Enlever les clous par l'arrière de la plinthe en bois.

On utilise les oreilles d'un marteau, mais une fois le clou serré dans la fente, on utilise une des oreilles comme levier, et retire le clou en bougeant le marteau de côté. On peut utiliser des tenailles pour faire la même chose, ou des pinces plates. Il reste simplement à utiliser un papier à sabler pour enlever les bavures sur le contour de la moulure qu'on a retiré, et de l'entreposer jusqu'à ce qu'on en refasse la pose.