Faire un patio en dalles de ciment


Comment faire la construction d'un patio avec des dalles de béton

Construire un patio avec des dalles de ciment est un travail de bricolage assez facile à faire soi-même.

Un patio est simplement une surface à l'extérieur, qui permet d'y mettre des meubles de jardin, afin de s'y prélasser lors des belles journées d'été.

Naturellement, on doit d'abord faire le choix des dalles à patio qu'on va se procurer. Ainsi, on va utiliser les dimensions de celle-ci pour calculer l'emplacement et la dimension de la terrasse, afin de ne pas couper de dalles.

Une fois qu'on connaît la surface que le patio va occuper, on creuse le sol d'au moins une douzaine de pouces (30cm), pour y mettre une base de gravier. On utilise une pelle ronde pour creuser le trou dans le sol. Comme on ne veut pas manipuler la terre excavée plusieurs fois, il est bon de la mettre directement dans une barouette, afin d'en disposer immédiatement.

Une fois que l'excavation est terminée, on va remplir le trou de gravier 0-3/4, puis on va le compacter. Comme on veut éviter que le gravier ne cale dans le sol lors du compactage, ou plus tard, on utilise une toile géotextile qu'on étend sur la terre avant d'y mettre le gravier. Celle-ci aide aussi à eviter que la mauvaise herbe y pousse.

Une fois que le gravier est étendu dans le trou du patio, on utilise un compacteur à essence pour bien tasser la rocaille qui va former la base pour les dalles de ciment. On passe le compacteur en tournant de l'extérieur vers l'intérieur, en ajoutant du gravier au besoin, où le sol cale plus.

Puis, on va étendre une couche de poussière de roche, environ un pouce (2-3cm), qu'on étend bien droit avec un 2x4 en bois de charpente. A moins de posséder l'équipement de piquets et de tuyaux spécialement faits pour étendre la poussière de roche, comme pour faire la pose de pavés, on le fait en sections de 3-4 pieds de large.

On tire une corde de la première à la dernière dalle d'une rangée, afin de s'assurer que le tout est bien droit. On vérifie, avec un niveau à bulle, lors de la progression du travail, pour s'assurer qu'on étend les dalles de façon bien droite et de niveau.

Puis, il ne reste qu'à ajouter le sable dans les joints entre les dalles. On utilise un sable bien sec, ou un composé qui contient du ciment et devient solide une fois qu'il est mouillé. Le sable sert à remplir les joints des dalles, pour les maintenir en place, et donner un cachet décoratif.