Peindre des plinthes au pinceau


Comment appliquer la peinture sur des plinthes avec un pinceau

Lorsqu'on décore une chambre, ou autre pièce, la peinture est un revêtement mural décoratif très utilisé. Une fois qu'on a peint les murs, on doit peindre les plinthes et moulures au bas des murs.

Il est très facile de peindre des boiseries, et c'est souvent la position qui rend ce travail de bricolage plus difficile. Naturellement, il faut préparer et nettoyer les surfaces à peindre avant de commencer.

Les plinthes au sol nous font travailler penché, ce qui rend cette rénovation plus difficile. Naturellement, comme on passe son temps à genoux, un petit coussin, ou des genouillères, vont aider énormément.

Selon notre dextérité, et la position à laquelle on doit peindre, on va souvent utiliser du ruban à masquer. Si on a l'habitude de peindre et de bien suivre les rebords des boiseries sans dépasser sur le revêtement du mur, on peut sauter l'étape du masquage au ruban, ou utiliser un couteau à large lame.

Photo du masquage pour peindre les plinthes

Lorsque les couleurs sont très différentes, il est préférable de mettre du ruban à masquer sur le mur, le long du dessus de la plinthe. Cela permet d'éviter qu'on salisse accidentellement le mur de peinture, à cause d'un mauvais mouvement. Comme le ruban protège le bas du mur, on peut ensuite y appliquer la peinture plus rapidement et sauver le temps perdu à coller le ruban à masquer en place.

On fait la même chose sur le revêtement de plancher, surtout que la gravité va nécessairement travailler contre nous, et la moindre goutte oubliée va couler le long des boiseries et y tomber. On peut également utiliser un bout de carton, une spatule, ou un couteau à large lame, qu'on pose sur le sol contre la plinthe, ou les quards-de-rond. On doit constamment nettoyer le couteau lorsqu'on le déplace, c'est pourquoi je préfère le ruban, surtout si on doit appliquer deux couches de peinture.

Photo de l'application de la peinture au pinceau sur la plinthe

On va utiliser un pinceau qui a 1/3 ou plus de la largeur de la plinthe. Si il est trop étroit, on passe son temps à repasser au même endroit, et si il est trop large, on devient plus limité dans nos mouvements. Pour une plinthe de quatre pouces, j'utilise un pinceau de deux pouces en biseau. L'angle des poils permet de rejoindre le fond des coins plus facilement, et plus de positions pour tenir le pinceau lors de l'application. Comme il a la moitié de la surface à couvrir, on va progresser plus rapidement.

Comme le ruban à masquer s'enlève facilement seulement pour une certaine période de temps, qui est indiqué à l'intérieur du rouleau, l'idéal c'est de mettre la peinture le plus rapidement possible, et une fois le travail terminé, on l'enlève immédiatement. Les nouvelles peintures sèchent vite, et on peut facilement mettre deux couches avant que le ruban adhésif ne commence à coller au mur.

Une fois que l'application de la dernière couche de peinture sur les plinthes est terminée, on enlève le ruban en tirant délicatement, pour qu'il ne déchire pas. C'est aussi pour éviter qu'une partie bien collée au ruban ne se détache, et que le revêtement du mur ne soit abîmé.

Comme tout travail de rénovation, il faut simplement prendre son temps et procéder correctement pour qu'il soit facile. Peindre des plinthes soi-même est très facile, car on a simplement à utiliser du ruban à masquer pour éviter les bavures. Une fois qu'on sait comment faire, on peut procéder de la même façon pour peindre des ogees, des moulures ou autres boiseries.