Comment faire le découpage de peinture


Faire le découpage lorsqu'on peint une pièce

Lorsqu'on peint une pièce, on doit faire le découpage des murs et du plafond au pinceau, car on ne peut pas vraiment complètement les peindre au rouleau.

Lorsqu'on veut peindre une pièce au complet, on va commencer par le plafond. Ceux-ci sont habituellement blancs, mais c'est la même procédure quelle que soit la couleur.

L'important, c'est de bien couvrir la surface à peindre d'une couche la plus égale possible. De cette façon, la peinture aura la même apparence une fois sèche.

On trempe notre pinceau au 1/3 de la longueur des poils seulement. De cette façon, il en reste une quantité raisonnable dans les poils pour découper, mais il n'y en a pas trop pour qu'elle dégoutte.

On va donc mettre une bonne couche de peinture, avec un pinceau, en ne l'étirant pas trop, ce qui aurait pour effet de créer des lignes. On doit utiliser un pinceau assez large, sans excès, ce qui ne ferait que ralentir l'application. Un pinceau droit de deux pouces est bien raisonnable.

Photo du découpage des coins du plafond et des murs au pinceau

Comme on peut faire des éclaboussures accidentellement, on garde au près un chiffon humide, pour la peinture au latex, ou à la térébenthine, si c'est une peinture alkyde. De cette façon, on peut rapidement nettoyer une tache avant qu'elle sèche.

Quand on fait l'application d'une peinture d'apprêt, on peut procéder plus rapidement, en s'assurant de bien recouvrir le gypse, le tirage des joints, ou la vieille couleur. Pour la couche de finition, on doit essayer de bien l'appliquer de façon méthodique, uniforme, et généreuse, sinon, on devra en mettre une seconde couche.

Photo de l'application au rouleau une fois le découpage terminé

On va habituellement commencer par faire le découpage de la peinture au pinceau, puis au rouleau pour le reste de la surface à peindre. L'avantage de découper avant de rouler vient du fait qu'on ne risquera pas de passer trop près des autres surfaces à peindre pour limiter le travail de découpage.

Quand on peint, on essaie de faire le découpage sur des sections de 2-3 pieds de large, qu'on peint ensuite au rouleau. En alternant de cette façon, la peinture n'a pas le temps de sécher d'une section à l'autre, et elle est alors plus uniforme. Quand le rebord d'une section à peindre sèche avant l'application de la suivante, on risque de voir une démarcation, ce qui nécessiterait une seconde couche.

Photo du découpage autour des prises

Naturellement, on doit avoir une main stable pour faire le découpage de couleurs différentes, ou à la rencontre d'une autre surface. On peut utiliser du ruban à masquer pour tracer une ligne bien droite entre les murs et plafonds, tout comme pour peindre un mur à deux couleurs.

On peut également utiliser un couteau à découpage, une spatule large, ou une pièce de carton qu'on place contre la surface qu'on veut protéger. On applique ensuite la peinture le long de celle-ci, mais on doit essuyer le rebord lorsqu'on le déplace sur une autre portion du mur.  On fait la même chose si on veut peindre des plinthes.

Photo de l'utilisation d'un bout de carton pour faire le découpage au plancher

Une fois appliquée, la peinture va sécher et prendre sa couleur finale. Si le découpage a été bien fait, on ne pourra pas voir de différence entre la peinture appliquée au rouleau et celle qu'on a mise au pinceau.