Les panneaux de contreplaqué


Le contreplaqué en panneaux

Le contreplaqué en panneaux est énormément utilisé pour le revêtement planchers, la confection de meubles, les toits, balcons... il est un des matériaux les plus utilisés dans la construction d'une maison, après le bois de charpente.

Il se coupe à la scie et autres outils de coupes, électrique ou à main. Mettez des lunettes de sécurité pour protéger vos yeux.

Le contreplaqué est en fait plusieurs minces feuilles de bois découpé dans le sens du grain du bois et collé ensemble avec de la colle à bois. Le sens du grain du bois est croisé pour offrir de la rigidité dans tous les sens, mais les panneaux sont plus forts dans le sens de la longueur.

L'épaisseur détermine la rigidité, car plus il est épais, plus il contient de feuilles de fibre de bois et il est naturellement plus solide. Pour construire un faux plancher, des feuilles de contreplaqué de 5/8 de pouce et plus sont assez solides. Le panneau de 1/2 est utilisée comme revêtement de toit.

Photo d'une rénovation où le contreplaqué du plancher a 50 ans

L'installation des panneaux de contre-plaqué est faite à l'aide de vis ou de clous, mais les vis sont plus solides. Pour un plancher, les planches de contreplaqués sont placées perpendiculaires aux solives, leurs forces étant dans le sens de la longueur, elles sont ainsi soutenues par les solives sur toute la largeur du panneau.

Les fermes de toit sont souvent couvertes de contreplaqué, ou des feuilles de copeaux de bois pressé (aspenite). Il est recommandé d'utiliser du contreplaqué car une fuite d'eau endommagerait les panneaux de bois pressé plus rapidement.

Photo de la pose de contreplaque sur un toit

Le contreplaqué marine est traité pour résister à l'eau. On l'utilise principalement pour les quais de bateaux, construire des balcons et autres constructions extérieures. Le contreplaqué normal n'a pas une longue durée de vie à l'extérieur, l'humidité le détruit rapidement.