Construire une véranda en bois

La Rénovation  

Comment faire la construction d'une véranda de bois

Faire la construction d'une véranda en bois pour le jardin de votre maison est un travail de rénovation qu'on peut accomplir soi-même. Selon l'installation, c'est la toiture qui va déterminer la difficulté du travail de construction de la charpente.

Une véranda est simplement une charpente qui permet de recouvrir un balcon, une terrasse, ou un patio extérieur. Elle est habituellement accessible par la porte patio ou autre porte d'accès donnant sur le jardin.

Les vérandas en aluminium et en verre, ou verrières, sont faites sur mesure, et, naturellement, sont très dispendieuses. Certains kits sont disponibles, mais si vous êtes habile en menuiserie, en construire une vous-même va permettre d'économiser les coûts de main-d'oeuvre.

En général, c'est la toiture de la maison qui va déterminer la façon d'assembler la charpente de la véranda. Il faut que les deux toitures se joignent correctement. Comme on peut rarement juste allonger une section du toit pour former la couverture de la véranda, on va souvent devoir le construire en pignon. Il faut habituellement construire le toit de la véranda sur mesure, car les fermes de toit préassemblé vont rarement s'y adapter.

Pose de poteau des murs de la véranda

Selon la dimension du balcon, ou de la terrasse à couvrir, la véranda sera formée de quatre poteaux qui supportent la charpente du toit, un à chaque coin. Comme pour un plancher intérieur, on utilise du bois de charpente de 2x8 pour bâtir le contour de la charpente qui va supporter les chevrons en 2x6. Si la véranda est plus grande, on ajoute simplement des poteaux de bois entre les coins.

On va donc visser les poteaux aux coins du balcon. Si il est en ciment, on va utiliser une perceuse électrique avec une mèche à béton pour percer et y visser des équerres de fixation. On fixe donc les poteaux de bois en place, en utilisant des braises pour les maintenir bien droits. Selon l'espace disponible, on assemble le carré du toit sur le sol, puis, on le met en place sur les poteaux, sinon, on le bâti en place sur mesure.

Photo de l'installation des poteaux et toit d'une véranda

Il faut ensuite construire les chevrons qui vont former la charpente de toit de la véranda. On installe donc le poteau qui va supporter la panne faîtière, sur laquelle les chevrons seront fixés. On coupe la forme de la pente du toit à un bout de la panne, pour le déposer sur le toit de la maison, et l'autre dépasse le poteau de support pour former la corniche. On utilise un niveau à bulle pour s'assurer que la panne faîtière est bien droite.

Photo de la pose de la panne faîtière du toit

Puis, on taille les chevrons de façon à former la corniche du contour. On va donc utiliser le même angle à chaque bout, un qui se fixe sur la panne faîtière, et l'autre va former la corniche au bas du toit. Il faut que le contour des deux toitures arrive à égalité, afin d'installer les solins du toit et de faire la pose des gouttières correctement.

Photo des chevrons et corniche du toit

Une fois que la charpente du toit est assemblée, on fait la pose du contreplaqué de recouvrement. On utilise donc une scie circulaire électrique pour faire la taille des panneaux et on les fixe en place avec des clous vrillés. Une fois que la couverture et les corniches sont assemblées, on ferme le devant du pignon, puis, on peut procéder à la pose du bardeau de toiture.

Photo de la pose du contreplaqué du toit

Si le plancher du balcon, ou la terrasse, est assez élevé, il faut faire la pose d'un garde-fou pour une véranda ouverte. Certains, font la pose de revêtement extérieur des sections de murs, en laissant de bonnes sections ouvertes avec des rideaux de moustiquaires pour empêcher les insectes d'y entrer. Ensuite, l'aménagement et la décoration de la véranda dépendent du plan de rénovation que vous avez prévu.




Recherche personnalisée
 
 

@2005-2014