Coffrage à béton


Faire un coffrage en bois pour couler du béton

Faire un coffrage de forme en bois pour y couler du béton est un travail qui demande de l'expérience et de la précision. Une fois que le ciment y est versé, il est trop tard pour changer quoi que ce soit afin de l'ajuster. On doit donc avoir de bonnes connaissances en construction et en menuiserie pour en faire la construction.

Le mur de fondation est une des structures pour laquelle on va faire un coffrage et y couler du béton. Le solage en ciment sert de base solide sur laquelle la charpente de la maison est ensuite assemblée. On commence par couler une dalle qu'on nomme l'empattement, qui est une plateforme sur laquelle le mur de fondation sera ensuite assemblé.

Coffrage d'un empattement

Comme on doit faire l'excavation du sol où sera positionnée la fondation, qu'on doit avoir une grande quantité de panneaux de forme, et que leur assemblage demande de l'expérience et de la précision, on va habituellement faire appel à un entrepreneur en coffrage de maison. Si on ne fait qu'une petite forme pour la construction d'un cabanon de jardin, ou pour couler une dalle comme un trottoir, on peut probablement le faire soi-même.

Coffrage d'une dalle de béton

L'important est de bien mesurer l'espace intérieur du coffrage, pour qu'une fois le ciment coulé en place, il ait les dimensions précises représentées sur le plan de construction du bâtiment. La position des trous pour les portes et les fenêtres, ainsi que leurs dimensions, doivent être bien précises, pour respecter l'espacement permettant d'en faire la pose plus tard.

La construction d'un coffrage d'escalier en béton est un autre travail qu'on doit faire avec précision. Si l'escalier n'est pas dans les normes municipales, il devra être démoli, et refait correctement. On doit bien calculer et assembler le bois de forme pour créer un moule qui va produire les marches et contremarches de façon bien uniforme et de dimensions égales. Le bois du coffrage doit être bien solidement fixé afin qu'il ne bouge pas lors de la coulée du béton.

Coffrage d'un escalier

On va utiliser des tubes à coffrage pour couler les colonnes et pattes de soutien sous les escaliers et balcons de béton. On doit creuser le sol d'une profondeur suffisante pour que la patte soit plus profonde que le gel. On peut laisser le tube dépasser hors du sol d'une longueur qui varie selon le type de tube à coffrage utilisé.

Tube à coffrage

On fait l'assemblage du bois de forme avec des clous lisses. Cela facilite la tâche du démantèlement de la forme une fois le travail terminé, tout en étant assez solide pour résister à la force que le ciment va exercer sur le coffrage. Il est cependant préférable que l'assemblage soit trop solide, car si il cède ou bouge, on devra tout casser avec un marteau piqueur.

Braisage du coffrage de fondation

Une fois qu'on a assemblé le coffrage, on doit tout immobiliser solidement avec des poteaux, des piquets, et des braises, pour éviter tout mouvement lors de la coulée du béton. Quand l'assemblage est terminé, on va revérifier la position des trous de fenêtres, de portes, des encavures et des marches pour s'assurer que tout sera conforme au plan de construction.

Pompe pour couler le béton

La coulée du ciment est beaucoup plus rapide et facile à faire en utilisant une pompe à béton. Pour les petits coffrages, on peut utiliser un mélangeur à ciment pour le préparer. L'utilisation d'un vibrateur à ciment va permettre d'éliminer les bulles d'air qui se forment lors de la coulée, et obtenir des surfaces bien lisses. On ne doit pas utiliser le vibrateur trop intensément, car cela fait descendre la rocaille au fond du béton, rendant le mélange moins uniforme et possiblement plus fragile.

Lisser le béton

Une fois qu'on a versé le béton dans le coffrage, on va faire le lissage des surfaces exposées en utilisant une truelle. Selon l'utilisation, on utilise une truelle de métal pour rendre la surface d'une dalle de plancher bien lisse, ou une truelle de bois pour obtenir une surface plus rugueuse dans le cas des marches d'un escalier extérieur.

Mur de fondation en béton

On doit ensuite attendre que le béton soit bien durci et sec pour défaire le coffrage du mur ou de l'escalier qu'on a construit. On laisse ensuite du temps au ciment pour que la réaction chimique de solidification se poursuive avant d'y appliquer une protection de goudron contre l'humidité, ou d'y mettre un crépi à solage.