Comment installer une clôture de maison en bois


Comment faire la pose d'une clôture en bois pour le jardin, la maison ...

Faire l'installation d'une clôture de jardin en bois, pour sécuriser une piscine, ou pour clôturer l'extérieur de votre maison, est un travail qu'on peut faire soi-même.

Vous économisez ainsi sur le prix des travaux de construction de celle-ci, et cela peut vous permettre d'en construire une plus décorative ou plus durable.

Avant de faire la pose d'une clôture, il est très important de bien la positionner sur le terrain, pour ne pas en faire la pose sur la propriété de votre voisin. Il faut donc que l'arpentage du lot soit fait, et que les piquets qui délimitent votre parcelle de terrain soient installés.

Une fois que vous avez bien identifié la position de la clôture, il est préférable de tirer une ligne, avec une ficelle, pour marquer le centre des poteaux avec un petit piquet.

Photo de poteaux de clôture aux 8 pieds

On pose habituellement un poteau à tous les huit pieds intérieur, afin de pouvoir faire la pose de panneaux de la même longueur sans devoir les couper. Si vous utilisez du treillis de bois dans un cadre, il faut calculer la largeur totale du panneau assemblé dans le cadre et utiliser cette mesure entre les poteaux de bois.

Une fois que la position des poteaux est marquée par les petits piquets, vous pouvez en faire la pose. Il y a deux façons de planter des piquets de bois dans le sol. La première est de creuser un trou avec une tarière, afin de descendre sous le point du gel.

Plan d'un poteau planté dans le sol

Puis on place le poteau dans le trou pour ensuite y couler du béton, ou de la poussière de roche, afin qu'il soit bien solidement planté dans le sol. Pour traiter la partie du bois des poteaux qui est dans le sol, on utilise souvent du créosote, qui protège contre l'humidité, les insectes et la moisissure.

Si la clôture est courte, pour simplement clôturer le jardin, ou l'emplacement de la piscine, une tarière manuelle est suffisante pour creuser les trous. Si vous clôturez toute la maison, il est préférable de louer une tarière motorisée à essence. Une fois que les trous sont creusés, vous installez les poteaux un à un en vous assurant qu'il y a la bonne distance entre ceux-ci, et qu'ils sont bien droits avec un niveau.

Photo d'un poteau de clôture fixé dans un piquet de métal

La deuxième façon de planter les poteaux de clôture dans le sol, est d'utiliser des pattes de clôture en métal, pour ensuite y fixer les poteaux en bois. Ce sont des piquets d'acier munis d'une base, que vous plantez simplement dans le sol avec un maillet. Ensuite vous y placez les poteaux de la clôture pour les fixer avec des vis dans la base des pattes de métal. C'est une solution bien moins coûteuse, mais aussi moins durable, car la corrosion va éventuellement endommager les piquets qui sont dans le sol.

Une fois la pose des poteaux terminée, on construit les sections de murs qui vont entre ceux-ci. Il faut donc faire la pose du grillage ou des panneaux rigides qui vont former la palissade. On utilise du treillis de bois, des planches disposées à la verticale sur des montants horizontaux, des lattes ou panneaux de PVC, ou vinyle... selon la sécurité, la décoration, et l'intimité que vous voulez obtenir.

Clôture en panneaux de PVC

La pose de panneaux rigides, ou de bois, est bien simple à exécuter, si vous avez bien positionné les poteaux pour ne pas devoir tout couper sur mesure. Si vous faite la construction avec des planches verticales, et que la clôture est haute, utilisez des montants horizontaux en 2x6 pour construire l'ossature et les fixer. Ainsi vous évitez que le poids des planches ne produit une courbe au centre de la charpente des sections avec le temps.

Clôture en planches de bois.

Une fois que vous avez installé la palissade de votre clôture, si elle est faite de bois, vous devrez la protéger contre les intempéries. En général, on utilise une teinture, de la peinture ou du vernis comme enduits protecteurs pour le bois. Si vous avez construit votre clôture avec du bois traité, vous devez attendre l'été suivant avant d'y mettre un protecteur, afin que le surplus de produit injecté dans le bois puisse s'échapper.

Construire une clôture de maison soi-même est assez facile, et c'est beaucoup moins cher. Il faut simplement bien calculer la position des poteaux, bien les fixer en place, et prendre son temps pour faire le travail correctement. Après l'installation, il faut traiter et bien protéger le bois de votre clôture, l'entretenir périodiquement afin de la conserver en bon état le plus longtemps possible.