Remplacer une solive de charpente


Comment remplacer une solive de charpente abîmée

Faire le remplacement d'une solive de la charpente d'une structure est un travail qu'on doit parfois faire quand elle est abîmée. Selon l'emplacement et la fonction qu'elle occupe, c'est un travail qu'on doit faire correctement pour ne pas risquer d'endommager le reste de la charpente environnante. Il est habituellement préférable de faire appel à un entrepreneur si on doit modifier une structure porteuse, ou qu'on n'est pas familier avec ce genre de travail.

C'est plus fréquemment les poutre et solives d'une charpente extérieure, comme un balcon, un patio, une cabane, ou autre structure qui sont exposées aux intempéries qui, avec le temps, seront affectées. C'est souvent le bois qui est attaqué par la moisissure, et sa force de soutien en est alors affectée. Les infiltrations d'eau et le ruissellement vont causer des dommages aux solives et revêtement, et on doit alors rénover le balcon.

La charpente d'un plancher recouvert de planches, même si il est protégé d'un revêtement protecteur comme du vernis ou de la peinture, va souffrir de l'humidité, ce qui va affecter les solives. On va alors identifier les poutres à remplacer, ainsi que le bois de la charpente qui doit être rénové.

Pour retirer une solive, on doit soutenir la structure environnante pour enlever le poids qui est exercé sur celle-ci, afin de la retirer sécuritairement. On va donc disposer des poteaux sous la charpente environnante afin de la supporter. Si le sol est mou, on y dépose des pierres, ou une dalle, sur laquelle on va installer le poteau de soutien temporaire.

Installation de poteaux de soutien de la charpente

Si la structure doit être redressée, on va utiliser un vérin hydraulique pour la soulever, et y insérer les poteaux qui vont la maintenir en place. Une fois qu'on a bien supporté la structure, on peut alors retirer la solive endommagée pour la remplacer.

Couper les clous avec un passe-partout

Selon le mode de fixation, on va devoir retirer les clous et vis qui maintiennent la solive en place. Si le revêtement de planche est vissé en place, on retire les vis qui le fixent à la solive. Les clous vrillés qui maintiennent le bois de charpente en place ne sont pas souvent accessibles, car ils sont cloués et cachés par la solive de contour, et on va les couper en utilisant un passe-partout équipé d'une lame à métal.

Découpage de la solive

Une fois qu'on a coupé les clous qui retiennent la solive en place, on va alors la couper en son centre avec une scie va-et-vient, afin de la retirer plus facilement. Si un fil électrique passe dans celle-ci, on fait une coupe de chaque côté de celui-ci à une distance raisonnable, et on frappe ensuite avec un marteau pour briser la pièce de bois qui le retient en place. On fait appel à un électricien pour rénover l'installation une fois la modification terminée.

Dégager un fil électrique

On peut ensuite mesurer et couper la solive de remplacement qu'on va installer à ça place.

Installation solive de remplacement

On insère la nouvelle poutre qu'on positionne au même endroit que celle qui était abîmée. Naturellement, on doit la forcer en place, car l'espace qu'elle occupe est précisément de la même dimension. On va utiliser un marteau ou une petite masse pour la tapoter légèrement afin de l'insérer en place. On va bien mesurer sa position, puis la fixer avec des vis ou des clous selon le cas.

Photo de la solive de remplacement

Une fois qu'on a bien fixé la nouvelle solive, on installe les croix de St-André qui servent à empêcher le gauchissement du bois de charpente. On peut ensuite terminer le travail en remettant les vis qui fixent les planches du revêtement du balcon en place.

.