Comment fabriquer un escalier


Comment fabriquer un escalier de bois

Fabriquer un escalier correctement est très important, car, si il n'est pas conforme aux normes,  il sera probablement dangereux. Il faut donc savoir comment calculer, découper et assembler votre escalier correctement pour qu'il soit sécuritaire.

La première étape pour fabriquer son escalier est de calculer le nombre de marches, et leurs progressions. Une marche standard devrait avoir de 7 à 9 pouces de hauteur (18-23 cm). La longueur doit permettre de poser le pied complètement sur celle-ci. Il est important de vérifier les normes de votre municipalité pour la construction d'un escalier.

Vous calculez donc la hauteur du palier au sol que vous divisez pour obtenir le nombre de marches. Puis vous mesurez la longueur du palier au devant de la marche du bas, que vous divisez par le nombre de marches pour obtenir la progression de chaque marche. Cela va vous permettre de calculer les limons que vous devrez découper pour la charpente de l'escalier.

Dessin d'un escalier et la rampe

Pour la profondeur d'une marche, elle peut être plus grande que la longueur de progression, car la marche va habituellement avoir un nez. Le nez de marche est la partie avant, habituellement rond, qui dépasse la contremarche. La profondeur d'une marche est donc la progression, plus la longueur qui dépasse la contremarche. Vous pouvez dons avoir 10 marches qui ont une progression de 8 pouces, mais des marches qui ont une profondeur de 10 pouces.

Si vous allez utiliser un revêtement pour recouvrir des marches de bois brut, vous devez soustraire l'épaisseur du revêtement. Par exemple, si vous allez ajouter 1/2 pouce de bois franc sur les marches et contremarches, il vous faut le soustraire à la base de la première marche, en plus de l'épaisseur du bois brut. Donc si le bois franc a 1/2 pouce et que le bois brut en a 1 1/2, vous enlevez 2 pouces au bas du limon pour la première marche.

Image de l'installation des marches et contre-marches d'escalier

Une fois les limons taillés, vous devez vérifier que vous avez bien calculé et découpé ceux-ci. Vous mettez donc les limons en place, et avec quelques marches, vous mesurez que la hauteur des marches sera la même de la première au haut du palier. Tenez compte de l'ajout d'un revêtement d'escalier si tel est le cas.

Si l'escalier est conforme, il faut l'assembler et le fixer correctement au palier. En général, seule une petite partie du haut du limon va s'accoter sur le palier. Pour faire une pose plus sécuritaire de l'escalier, on ajoute un feuillard qui fixe les limons plus solidement au palier. Une fois les limons fixés, faite la pose de la marche du bas, en vérifiant bien que tout est bien d'équerre et de niveau.

Une fois que la marche du bas est bien solide, la charpente de l'escalier devient stable, et il suffit de fixer les autres marches. Si la main courante, ou rampe d'escalier, est fixée au limon par des poteaux, il vaut mieux les installer avant de faire la pose des marches. Il est beaucoup plus facile de découper la forme des poteaux dans une marche avant qu'elle ne soit fixée en place.

Si vous faites la pose de contremarches sur l'escalier que vous fabriquez, prenez soin de bien les fixer. Les craquements se produisent quand deux surfaces de bois frottent ensemble. Si vous recouvrez l'escalier d'un revêtement, prenez soit de bien visser les marches et contremarches ensemble pour éviterez craquements. Bien fabriquer votre escalier vous assure qu'elle est sécuritaire.