Faire la pose d'une main courante d'escalier

La Rénovation  

Comment installer une main courante d'escalier intérieur

La main courante, ou rampe d'escalier, est une pièce de bois, ou de métal, qu'on fixe au mur, ou autre partie de la cage d'escalier, pour permettre aux gens de s'y tenir lorsqu'ils l'utilisent.

L'installation d'une main courante est obligatoire pour les endroits publics. Pour un escalier de maison, il faut vérifier avec votre municipalité pour la liste des normes imposées. Dans bien des cas, on est pas obligé de faire la pose d'une rampe pour un escalier intérieur de maison.

En général, la main courante doit être fixée à trois pieds au-dessus du nez des marches. Elle doit avoir environ deux pouces d'espacement avec le mur, et une grosseur qui permet de bien s'y tenir.

On fixe la rampe dans les colombages de la charpente du mur, ce qui assure que les fixations de la main courante sont bien solides. On n'utilise jamais de chevilles pour faire la pose des fixations, car on va continuellement les forcer en utilisant la rampe, et elles risquent de perdre leur solidité avec le temps.

Pour faciliter le travail, on va mettre la protection pour le bois de la rampe avant de la mettre en place. Il est plus facile de la peindre ou la teindre avant qu'elle ne soit fixée en place.

La main courante est simplement une pièce de bois, de la longueur de l'escalier, qui est maintenue en place par des fixations en métal. Selon le modèle de fixation, certaines s'installent sur la main courante, pour ensuite la fixer au mur, car elles ont une position fixe. Si elle peut s'installer dans toutes les positions, car la fixation a un axe rond, elle peut être installée sur le mur et on peut ensuite y déposer et fixer la main courante de bois plus facilement.

Photo de l'installation de fixation de main courante

On trouve donc la position des colombages, et on y installe les fixations de la rampe. Si le mur est recouvert d'un revêtement de bois, comme du lambris mural, il faut percer un trou avec une perceuse, avant d'y mettre une vis, pour éviter de faire fendre le bois. On pose donc les fixations dans les colombages du mur avec un tournevis électrique ou une perceuse sans fil.

Photo de la pose de la main courante sur la fixation

Puis, on positionne la main courante sur les fixations, et on fixe un des bouts en place avec une seule vis, ce qui permet de bouger la rampe de gauche à droite pour ajuster l'espace entre le mur de l'autre extrémité. On aligne donc l'autre bout de la rampe sur la fixation, et on la fixe également en place. On ajoute ensuite les vis manquantes pour terminer l'installation de la main courante.

Photo de la main courante d'escalier en bois

Si le bois de la rampe d'escalier est dur, comme du chêne, de l'érable... il faut également percer un trou avec une mèche plus petite que la vis qui maintien la fixation, sinon le bois va craquer. Une fois l'installation terminée, on vérifie simplement que la rampe d'escalier est bien solide et sécuritaire.




Recherche personnalisée
 
 

@2005-2014