Couler un seuil de porte ou de fenêtre en ciment


Comment couler un seuil en béton

Le seuil d'une porte, ou d'une fenêtre de sous-sol, est habituellement en béton pour assurer la solidité, et selon la position, permettre d'appliquer un crépi de ciment comme finition.

Selon le projet de rénovation, parce qu'il faut remonter la porte, parce que le remplacement d'une fenêtre montre un seuil en mauvais état qu'on doit refaire... ou autre raison, on va parfois devoir faire une petite forme, ou coffrage, afin d'y couler un nouveau seuil.

Ici, on prend l'exemple d'une fenêtre de sous-sol qui est trop basse, ce qui fait que le calfeutrage va souvent tremper dans l'eau et risque d'endommager le seuil de celui-ci. En coulant un seuil de fenêtre en ciment sur le solage, et ainsi le remonter, cela va nous permettre de régler le problème.

On va donc fixer du bois de charpente en place, afin de faire un petit coffrage, pour y couler le béton qui va former le nouveau seuil de fenêtre plus élevée. Si on augmente la hauteur d'une fondation, on fixe une planche de chacun des cotés du trou à relever. Dans le cas d'un seuil sur une surface en ciment, on fixe alors une pièce de bois de charpente directement au sol avec des vis Tapcon.

Photo du perçage du ciment pour installer le coffrage

On utilise une scie électrique pour couper le bois afin qu'il soit bien juste, puis, avec une perceuse à percussion, on perce les trous pour y fixer les vis Tapcon qui vont maintenir la pièce en place. On utilise la mèche à béton qui est habituellement fournie avec les vis.

Comme ce n'est pas un coffrage qui va contenir beaucoup de ciment, on n'a pas besoin d'y mettre beaucoup de vis. Une fois que les deux cotés de la forme sont installés, on va percer et installer des vis, ou des clous à béton, qui vont servir à bien maintenir le nouveau béton bien arrimé à l'ancien.

Photo du vissage du coffrage de seuil

On met ensuite de la colle à ciment pour s'assurer que le nouveau mélange de béton adhère bien au ciment existant. Si il y a un risque d'écoulement de liquide vers l'intérieur de la maison, on peut simplement utiliser une bande de ruban adhésif qu'on place sur le coin afin de recouvrir le joint qui risque de fuir.

Photo des clous et de colle à béton

On va ensuite mélanger le béton qu'on va verser dans le petit coffrage. On laisse ensuite saisir un peu, et on le lisse avec une truelle, si on le désire. Une fois bien dur, il ne reste qu'à dévisser les vis et d'enlever le bois qui formait le coffrage du seuil. Que ce soit un seuil de porte ou de fenêtre, la procédure est carrément la même.

Photo du coulage du seuil en béton

Une fois que le seuil en béton est bien solide, on peut procéder à l'installation de la fenêtre, ou poser la porte extérieure, selon le cas. Si on désire crépir la surface de ciment qu'on vient de couler, on doit le faire avant d'y appliquer le calfeutrage des portes et fenêtres.