Isolation thermique des fenêtres


Isoler le cadre des fenêtres

Dans la charpente d'un mur, les trous de fenêtres sont plus grands que le cadre de fenêtre pour pouvoir l'ajuster correctement. On laisse habituellement 1 pouce de plus et utilise des cales pour fixer le cadre. Il faut donc faire l'isolation du jour entre la charpente et le cadre pour éviter que le froid passe et créer de la condensation qui ferait geler la fenêtre en place.

Si le jour entre le cadre et la charpente est assez grand, on peut y mettre de la laine isolante, mais la mousse isolante est un isolant thermique plus efficace. Si vous utilisez de la laine minérale, il est important de ne pas l'écraser pour l'insérer car c'est l'air dans celle-ci qui sert à isoler. Si la laine est écrasée, elle contient moins d'air et son isolation est diminuée.

La mousse isolante est liquide et au contact de l'air, elle prend de l'expansion et remplis tous les petits espaces vides entre les cales ou autres pièces de la charpente et du cadre. Il faut bien immobiliser le cadre car l'expansion de la mousse isolante va pousser sur le cadre et peut empêcher la fenêtre d'ouvrir et fermer correctement.

Photo de l'injection de mousse isolante autour d'une fenêtre

Avant d'injecter la mousse isolante, vous coupez des pièces de bois de charpente que vous placez à l'intérieur des montants du cadre à plusieurs endroits pour empêcher le cadre de la fenêtre de bouger lors de l'expansion de la mousse et empêcher la déformation du cadre.

Une fois la mousse bien sèche elle sera dure comme du styromousse (styrofoam) et contient des bulles d'air qui servent à isoler. L'excédent de mousse fait une bavure que vous coupez avec ou couteau à prélart ou un couteau Olfa. Vous pouvez maintenant poser le cadrage de moulures à l'intérieur et calfeutrer à l'extérieur.