Tirer les joints d'un mur

La Rénovation  

Tirer les joints d'un mur de gypse

Tirer les joints d'un mur n'est pas un travail facile. Manier la truelle pour appliquer le composé à joint de façon uniforme peut prendre un peu de pratique.

Plus les joints sont uniformes, moins vous devez sabler pour les ajuster. On fait habituellement trois applications de pâte à joints, la dernière un peu diluée pour remplir les petits trous et traces du papier sablé.

Quand le ciment à joint sèche, il diminue un peu de volume et fait de petits creux, une des raisons pour les plusieurs applications.

Les coins sont plus délicats, car en faisant un côté, vous abîmez l'autre si il n'est pas encore sec. Un peu de plâtre de paris dans le composé lui permet de sécher et durcir plus rapidement. En débutant par un des côtés des coins, il a le temps de durcir un peu, et après avoir fait les autres joints vous pouvez faire le deuxième côté des coins sans problèmes.

Photo de la pose du ruban à joints dans un coin intérieur

Pour les joints de coins intérieurs et au centre des murs, on utilise un ruban à joint qui sert de membrane qui aide à retenir les deux panneaux de gypse ensemble comme s'ils étaient d'un morceau. Sans ruban, les joints craqueraient avec les vibrations, mouvements de gauchissement de la charpente de la maison et autres causes de mouvements.

Photo de la pose d'un coin métalique sur un coin extérieur

Les coins extérieurs des murs sont recouverts d'un coin métallique perforé de trous qui est cloué sur celui-ci. Il donne la ligne bien droite du coin et les trous servent à laisser le composé à joints entrer sous le métal et être bien collé sur celui-ci. Une fois les coins de fer installés, vous pouvez tirer les joints.

Photo de la pose du ruban de papier pour tirer les joints

Vous mettez une mince couche de composé sur une bonne longueur du joint, puis mettez le ruban par-dessus. Vous appliquez ensuite une couche de composé sur le ruban. Vous lissez et faites sortir le surplus de pâte à joint de sous le ruban de papier. Ceci le fait coller contre le gypse et le recouvre d'une mince couche de ciment à joint. Il ne faut pas qu'il y ait de bulles d'air sous le ruban de papier. Vous collez ainsi le ruban sur les joints de centre et de coin et mettez une couche sur les coins de métal extérieurs.

On recouvre le ruban de ciment à joint puis on le lisse

Quand tout est sec, vous sablez les bavures de la première couche de ciment à joints et vous pouvez tirer les joints pour la deuxième fois. La seconde couche de ciment est plus mince, pour rendre le tout le plus uniforme et lisse possible. Vous laissez encore sécher jusqu'au lendemain et c'est la couche finale.

Photo du sablage des joints entre les couches de composé à joints

Vous sablez encore les petites bavures et autres obstacles et vous diluez le composé à joints avec un peu d'eau. En appuyant plus sur la truelle, vous ne faites que remplir les petites craques et lignes de papier-émeri et autres petites égratignures. Vous laissez sécher à nouveau, sablez si nécessaire, et passez une serviette légèrement humide pour enlever la poussière et rendre les joints bien lisses. Vous avez fini de tirer les joints et êtes prêt à peinturer les murs.




Recherche personnalisée
 
 

@2005-2014