L'ouverture d'une porte dans un mur


Faire une porte dans un mur

Pour faire l'ouverture d'une porte dans un mur, il faut disposer les montants, linteau et seuil de la bonne façon afin que le bois de la charpente ne bouge pas avec le temps.

Les montants sont les pièces de bois placés verticalement dans la confection de l'ouverture de la porte. Le linteau est la pièce qui est utilisée sur la partie du dessus de la porte, elle est en fait la tête de l'ouverture de la porte.

Le linteau sert souvent à soutenir la structure au-dessus de la porte et empêcher celle-ci de descendre avec le temps et empêcher la porte de fermer correctement. Le seuil est la partie du bas de la porte.

Le linteau d'un mur intérieur est souvent une pièce de bois de charpente d'épinette de 2x6, un 2x8 ou un 2x10 est utilisé pour les murs extérieurs et donner une bonne force à celui-ci. On en dispose un de chaque côté et égale à l'extérieur de la charpente du mur pour installer facilement les chambranles. Le vide entre les deux pièces du linteau est isolé avec de la laine minérale ou de la mousse isolante, dans le cas des murs extérieurs.

Plan d'assemblage de la charpente pour une porte

Les montants doubles de chaque côté de l'ouverture de la porte sont cloués solidement ensemble.

Photo du linteau d'une porte de garage

Une fois bien assemblées, les pièces de l'ouverture de la porte ne peuvent pas bouger, le linteau est solidement retenu par le montant intérieur. Vous pouvez installer la porte d'entrée et poser le revêtement du mur.