Poser un ventilateur de plafond


Comment remplacer un plafonnier par un ventilateur de plafond

Faire la pose et le branchement d'un ventilateur de plafond à la place d'un plafonnier est un travail de bricolage facile à faire soi-même. Il faut simplement fermer le disjoncteur, enlever l'ancien plafonnier pour y installer et brancher le nouveau ventilateur à sa place.

On va donc dans l'armoire électrique pour fermer l'alimentation en électricité du plafonnier. Puis, il suffit d'enlever la lumière, et avec un tournevis à main, on dévisse les vis qui retiennent le plafonnier en place. On le tourne pour exposer les bornes sur lesquelles les fils électriques sont fixés, et on les dévisse.

Ici, on aura deux fils de branchement, et un pour la mise à la terre, qui est vissé dans le fond de la boîte électrique. On sait immédiatement quels fils sont utilisés pour activer la lumière, et donc celui qui sera utilisé pour la lumière du ventilateur de plafond. Selon l'installation électrique, on devrait avoir un fil qui fournit le courant de façon continue, pour le branchement du moteur du ventilateur.

Comme les vieilles maisons n'ont souvent qu'une connection pour la lumière, activer l'interrupteur va également éteindre le moteur du ventilateur. C'est pourquoi les ventilateurs de plafond ont des interrupteurs indépendants pour éteindre la lumière et ajuster la vitesse du moteur. De cette façon, si l'alimentation électrique ne permet pas d'alimenter le monteur de façon indépendante, on peut utiliser les interrupteurs du ventilateur.

Photo de la boîte électrique une fois le plafonnier enlevé

Une fois qu'on a enlevé le plafonnier, on installe les plaques de support qui vont soutenir le ventilateur. On aura souvent un disque qui va protéger les rebords de la boîte électrique, et une plaque de support. Une fois la plaque et le support sont posés, on attache le ventilateur au support avec le fil de protection, qu'on va visser temporairement, pour qu'il ne s'y détache pas pendant le branchement des fils.

Photo du support pour ventilateur de plafond

Pour joindre les fils de façon sécuritaire, on utilise des marettes électriques qu'on visse sur les fils qu'on aura tortillés ensemble. Le fil blanc est le retour et on va simplement y brancher le fil identifié commun, qui est lui aussi de couleur blanche. Le fil noir, qui était sur le plafonnier, est la source d'électricité interrompue, et on va y brancher le fil identifié "lumière", qui est souvent de couleur vert. Si on dispose d'un fil à source continue, on va y brancher le fil identifié "moteur".

Photo du branchement des fils du ventilateur de plafond

Si on ne dispose pas d'un fil électrique indépendant pour le moteur, on doit le brancher avec celui de la lumière, et utiliser l'interrupteur du ventilateur pour l'allumer ou la fermer. On peut aussi passer un nouveau fil, à partir d'une prise électrique, et en passant par le grenier pour faciliter le travail. On doit utiliser des marettes de la bonne grosseur, pour éviter qu'elles ne se détachent et ne causent un court-circuit.

Une fois que le branchement des fils du ventilateur de plafond est terminé, et qu'on a bien vérifié que les marettes sont bien solidement vissés, on repousse les fils dans la boîte de jonction. On dévisse et on accroche le fil de sécurité en métal au crochet du support, et on fixe le ventilateur en place, pour ensuite faire un test de fonctionnement, avant de terminer l'installation. On remet donc le courant, pour vérifier que la lumière s'allume et s'éteint avec l'interrupteur mural, que le moteur tourne bien...

Photo de l'installation des pales du ventilateur

Si tout va bien, on peut terminer l'installation en faisant la pose des pales. Une fois que les pales sont bien vissées en place, le ventilateur de plafond est prêt à être utilisé. A moins de devoir faire des modifications à l'installation électrique, faire l'installation d'un ventilateur de plafond à la place d'un plafonnier est bien simple, et comme outils, on aura habituellement juste besoin d'un ou deux tournevis.