Construire un plancher de bois


Couvrir le plancher de ciment du sous sol

Les sous-sols ont habituellement un plancher de ciment. Le plancher de ciment est légèrement en pente vers le drain d'écoulement du plancher. Le ciment est souvent froid, humide et dur à garder propre, il est comme un aimant à poussière. On le recouvre souvent d'un plancher de bois en contreplaqué que l'on peut ensuite recouvrir d'un revêtement de sols comme du parquet flottant.

La construction du squelette de bois du plancher est similaire à la construction d'un mur, sauf que celui-ci est couché sur le sol. Le plancher de béton ayant une petite pente, il faut utiliser un niveau et des coins de bardeaux, ou cales, pour le rendre bien droit. On utilise habituellement des 1x3 cloués directement dans le sol de ciment, ou des 2x3 pour faire un squelette, comme un mur, que l'on met ensuite de niveau.

Vous balayez le plancher de ciment et étendez des feuilles de papier goudronné pour empêcher l'humidité de se former sous le plancher de bois.

Photo d'un plancher de bois construit sur le béton

Si vous clouez les solives directement au sol, vous devez trouver le point le plus haut du plancher de béton et partir l'installation à ce point. Avec un niveau, vous utilisez des cales de bardeau pour ajuster les solives de bois et, avec des clous à ciment ou des vis TapCon, vous les fixez solidement à tous les 12 pouces (30cm).

Si vous faites un squelette comme les murs, vous procédez de la même façon pour le mettre de niveau, en partant du point le plus haut vous soulevez les coins opposés et les fixez à la bonne hauteur, puis il faut juste solidifier le tout en s'assurant que tout est bien droit et de niveau.

Plan d'un plancher de ciment recouvert d'une charpente de bois de 2x3

Une fois que les solives du plancher sont bien installées, vous pouvez poser le contreplaqué ou les feuilles de bois pressé, en le vissant avec un tournevis électrique ou une perceuse. Vous pouvez ensuite installer le couvre-plancher ou revêtement de sols de votre choix.