Comment fabriquer un trottoir de ciment


Faire la construction d'un trottoir ou une allée de ciment

L'aménagement extérieur d'une allée ou d'un trottoir en ciment n'est pas trop dur à faire. Il faut simplement bien calculer et installer les formes, et préparer le sol correctement pour résister au gel.

Pour résister au gel, le sol doit se drainer, être ferme, et ne pas contenir trop de roches. Le ciment, contrairement aux pavés, empêche une bonne partie de l'eau d'aller sous la dalle de béton du trottoir, ce qui aide à stabiliser le sol.

En général, si le sol est ferme et dur, vous n'avez pas besoin de faire une assise de gravier. Si le sol est mou, humide ou bouge lors du gel et du dégel, vous devez creuser pour mettre une bonne couche de gravier afin que le sol se draine, et donner un support plus stable pour couler la dalle de ciment. Je préfère toujours mettre une assise de gravier.

Compactage du gravier du sol
Compactage du gravier

La dalle de ciment du trottoir devrait avoir 4 pouces d'épaisseur minimum. On creuse la profondeur voulue pour placer le gravier compacté, et les 4 pouces ou plus de ciment pour former l'allée. Selon la forme du terrain, il est possible que vous deviez prévoir des marches, pour ne pas avoir une pente trop dangereuse qui serait glissante l'hiver. On creuse de 6-8 pouces plus large de chaque côté pour la pose des piquets de 2x4 de bois brut de la forme.

Une fois que la section de terrain où va passer le trottoir est creusée, vous pouvez fabriquer la forme du trottoir. On plante les piquets en ligne afin qu'ils dépassent assez pour fixer le 2x4 qui va servir de forme. Pour fixer le 2x4, on utilise une perceuse sans fils et des vis, ce qui ne fera pas bouger les piquets, et il sera plus facile de défaire le coffrage. Utilisez des cales pour ajuster l'alignement des piquets qui sont rarement 100% en ligne. L'important, c'est que le dessus du trottoir soit bien droit.

On met des piquets tout les 36 pouces et moins, pour s'assurer que le béton ne poussera pas la forme et produire un rond. Selon la grandeur du trottoir, il est possible de mélanger des sacs de ciment prémélangé (mortier de type S), ou utiliser un camion qui livre du béton préparé. Vous pouvez toujours couler le trottoir en plusieurs sections.

Assurez-vous que le dessus des 2x4 de la forme du trottoir soient en ligne et bien de niveau, car vous aller les utiliser pour placer et lisser le ciment. Une fois la forme bien droite et fixe, badigeonnez le côté intérieur des 2x4 avec de l'huile pour que le ciment ne colle pas au coffrage. Puis installez le treillis métallique pour forme de ciment qui aide à la rigidité et empêche les fissures.

Vous devez prévoir une petite pente (1/8 de pouce au pied) pour l'écoulement de la pluie, si le trottoir est 100% de niveau. Vous coulez ensuite le béton dans la forme. En utilisant un 2x4 plus long que la largeur du trottoir, on place et l'égalise le ciment, simplement en avançant lentement et avec un mouvement de gauche à droite, en le glissant sur le dessus de la forme.

Une fois que le béton a reposé et est devenu plus ferme, on utilise un balai-brosse pour donner la texture rugueuse qui donne plus d'adhérence en hiver. Puis, avec une truelle qui forme des coins ronds et les joints d'expansion, on fait la finition de la surface. Le joint d'expansion sert à forcer l'allée à se fissurer à cet endroit si cela doit arriver.

Photo d'un trottoir de béton

Une fois la surface bien durcie, vous pouvez arroser avec une brume d'eau pour empêcher le ciment de sécher trop vite et de faire des fissures. Vous pouvez utiliser de la toile de jute pour le protéger du soleil et garder l'humidité. Une fois le ciment bien sec, vous pouvez défaire la forme que vous avez fabriqué, mais évitez de frotter la surface pour quelques jours, ce qui pourrait laisser des traces sur la surface du trottoir.