Isolation acoustique d'une porte


Comment faire l'isolation phonique d'une porte intérieure

L'isolation acoustique d'une porte de chambre est quelque chose que beaucoup veulent améliorer, avant même d'insonoriser le plafond, ou d'isoler les murs contre le son. Les portes intérieures sont habituellement vides, et elles ne résistent pratiquement pas à la propagation des sons.

Comme le battant d'une porte standard est vide, il faut carrément le remplacer par un qui est isolé contre le son. Une porte acoustique est toujours pleine, et il faut donc penser à vérifier que la quincaillerie qui est utilisée soit adéquate. Par exemple, il faut souvent installer trois pentures pour maintenir une porte pleine en place. Solidifier les butoirs ...

On commence donc par le remplacement du panneau de porte intérieur. Il faut ensuite bien fermer le joint entre le butoir et la porte quand elle est fermée. Selon le cadre, on utilise un ruban de caoutchouc mousse qu'on colle le long du butoir de contour. Il est aussi possible d'ajuster la gâche de la poignée, pour ajuster la pression faite sur le ruban de mousse une fois le loquet dans la gâche.

Pour isoler le bas de la porte et fermer le joint sous celle-ci, on peut faire la pose d'un seuil au plancher, pour agir comme le butoir du contour du cadre. Naturellement, il va faire une petite marche qui peut être désagréable. Pour ne pas mettre d'obstacle au sol, on peut utiliser un seuil tombant qui se fixe au bas de la porte, et descend quand celle-ci se ferme. Naturellement, il faut couper une partie du bas de la porte pour en faire la pose.

Une fois que le battant est remplacé par une porte acoustique, que les joints sont bien étanches et que le seuil est en place, c'est le maximum que vous pouvez faire pour insonoriser la porte d'une chambre à coucher. Il est possible que l'insonorisation de la porte ne soit pas suffisante, et de devoir insonoriser les murs et plafond pour augmenter l'efficacité de l'isolation sonore d'une pièce.