La pose de soffite et fascias


Comment faire l'installation des soffites et fascias

La pose des soffites pour couvrir le dessous des corniches du toit sert à la décoration, mais aussi à l'aération de l'entre-toit de la maison. C'est un travail assez facile à faire soi-même si on peut travailler en hauteur.

Les soffites sont fixés au bois de charpente des corniches pour le cacher et le protéger.

Les trous qui recouvrent la surface du revêtement permettent une bonne aération, sans laisser passer les animaux ou les gros insectes.

Le revêtement est en aluminium ou en vinyle, et il est fixé avec une agrafeuse, ou une petite cloueuse qui utilise des agrafes. On fait la pose des agrafes sur les rebords des soffites qui seront ensuite recouverts et cachés par les fascias.

Les longs panneaux de soffites sont coupés à la longueur voulue, qu'on emboîte ensuite côte à côte. Cela permet de former une longue bande de longueur variable qui forme une barrière impénétrable par les animaux, mais permet d'aérer l'entre-toit.

On doit commencer par la pose des J sur le revêtement des murs extérieurs, pour y insérer un des côtés du panneau. Cela permet de facilement emboîter les panneaux de soffites et de les positionner dans le J. On va ensuite les fixer sur les rebords avec des agrafes en attendant d'y placer les lamelles du fascias de la façade.

Une fois qu'on a installé les J et le soffite. Le fascias s'installe en le glissant sous le larmier de la toiture, et en le clouant dans le bois de charpente sous la façade de la corniche.

Photo de l'installation du facias

Une fois qu'on a fixé une section de façade, la seconde est installée en dépassant un peu par-dessus la précédente, ce qui assure une couverture complète du bois de charpente.

On repli les coins des fascias pour bien enrober le bois de la corniche, et assurer une meilleure imperméabilité.

On utilise des cisailles pour couper et replier les fascias, qu'on fixe au bout avec des agrafes. On repart ensuite avec une coupe droite qu'on peut facilement tracer à l'endos du fascias qui dépasse.

Une fois terminée, la corniche est complètement fermée et cachée par les soffites et fascias qui la recouvrent et la protègent.