Calcul de la pente d'un toit

La Rénovation  

Comment faire le calcul de la pente d'un toit

La pente est l'inclinaison qu'une surface a par rapport à une surface qui serait au niveau. Selon un calcul, on obtient une valeur qui va exprimer, et permettre d'évaluer, l'inclinaison de cette surface.

Quand on construit, ou qu'on fait la rénovation d'un toit, il faut habituellement connaître la pente de celui-ci, pour commander les solins par exemple.

Si on n'a pas les plans de la maison sous la main, il faut alors savoir comment faire le calcul de la pente du toit.

Pour en faire la mesure, on a simplement besoin d'une équerre de menuisier qui mesure plus d'un pied de long, et d'un petit niveau à bulle.

Le calcul se fait en mesurant, sur une distance d'un pied, la quantité de pouces que la surface aura descendue. Il suffit donc de mettre l'équerre contre le rebord de la corniche, d'aligner la ligne des 12 pouces de l'échelle horizontale avec le rebord le plus haut du toit. Puis en maintenant le tout de niveau, on mesure la distance du rebord du bas sur l'échelle verticale.

Photo du calcul de la pente d'un toit

Ici, sur une distance de 12 pouces, à gauche, le toit a descendu de presque 4 pouces, à droite, ce qui donne une pente d'environ 4:12.

Une fois qu'on a la mesure de la pente de toit, il devient facile de magasiner un solin pour un col de cygne ou une cheminée, car on sait quelle inclinaison sa base doit avoir.

La pente sert aussi à évaluer le matériel de recouvrement de toit convenable à utiliser pour le toit de la maison. Quand celui-ci a une pente faible, 3:12 et moins, il faut alors mettre une membrane de plastique collante sous les bardeaux, pour éviter que l'eau remonte sous ceux-ci.

La difficulté des travaux augmente avec l'inclinaison du toit. Si la pente est raide, 7:12 et plus, la pose des bardeaux doit se faire à l'aide d'assises clouées temporairement en place, ce qui augmente le temps de travail et les coûts des rénovations.




Recherche personnalisée
 
 

@2005-2014