Ventilation de la toiture


Une bonne ventilation d'un toit de maison

La ventilation de la toiture d'une maison doit être faite correctement, car l'accumulation d'air humide, ou d'une chaleur trop intense, peut causer la détérioration des matériaux qui la compose. L'efficacité de l'isolation du toit dépend de son taux d'humidité, qui doit rester bas, pour assurer le confort et l'économie d'énergie qu'il procure.

Il existe différents types de toiture. Une toiture conventionnelle est construite avec des fermes de toit de forme triangulaire qui sont installées aux 24 pouces pour former le pignon de la maison. Celui-ci comporte un grenier dans lequel on installe la laine isolante en l'étalant entre les solives qui forment le plafond. Ce type de toit peut être ventilé de différente façon, mais on va habituellement faire l'installation d'un maximum directement sur la toiture lors de la pose des bardeaux à couverture.

On peut également faire l'installation de grilles de ventilation qui seront positionnées dans le revêtement du pignon de chaque côté des façades de la maison. C'est simplement une ouverture munie d'une grille qui laisse passer l'air extérieur au travers de l'entretoit d'un côté à l'autre du grenier.

Grenier ventilé avec une grille sur le mur extérieur
Grenier ventilé avec une grille sur le mur extérieur

L'isolation d'un toit cathédrale est différente, car l'entretoit est de plus petite taille, ce qui réduit l'espace ventilé et ne laisse pas un aussi grand jeu d'air. On n'a pas de grenier, et on ne peut donc pas utiliser de grilles de ventilation murales pour aérer les combles. La ventilation d'un toit cathédrale est donc faite avec l'installation d'un maximum, ou par la pose de plusieurs bouches de ventilation à toiture conventionnelles. Si c'est une toiture d'aluminium, les versants sont habituellement recouverts d'un pignon ventilé, qui permet la ventilation de l'entretoit.

Ventilation d'un toit cathédrale avec un maximum

Ventilation d'un toit cathédrale avec un maximum

La prise d'air du maximum, des bouches de ventilation, ou des grillages, est rendue plus efficace par l'utilisation de soffite ventilé autour des corniches. Le soffite est le revêtement d'aluminium percé qui est fixé sous les corniches et permet de laisser entrer l'air entre les fermes du toit, pour aider à ventiler la sous-toiture. Il forme un grillage qui permet le passage de l'air entre les fermes pour mieux évacuer l'air chaud du grenier par les autres grilles de ventilation.

Quand l'espace entre la corniche et le contreplaqué du toit est restreint, on peut utiliser des dalles de ventilation, afin d'assurer un bon passage de l'air par les soffites vers la sous-toiture. Ce sont des dalles de styromousse qui s'installent entre les fermes et sont fixées au contreplaqué du toit pour former un couloir qui assure que la laine isolante ne va pas fermer l'espace d'air qui provient des corniches.