Construire un escalier intérieur à limon tracé


Comment faire un escalier d'intérieur à limons droits

Un escalier à limons droits est plus facile à construire que celui dont les limons sont découpés, car les girons, ou marches, sont simplement tracés et vissés par les côtés au travers des madriers, habituellement des 2x10.

Naturellement, il faut que le giron soit très solidement fixé, car c'est simplement les vis qui le maintiennent en place qui vont soutenir le poids appliqué sur la marche. Comme le bois extérieur peut perdre de sa force avec le temps, il est préférable d'utiliser un limon tracé seulement pour un escalier intérieur.

Le bois dur, comme le chêne, convient bien à un escalier d'intérieur sur mesure fait en utilisant des limons droits. Pour un matériel plus mou, il est préférable d'utiliser des limons découpés pour la construction de l'escalier.

Pour obtenir l'aspect décoratif du limon droit, on peut faire la pose d'un limon de décoration par-dessus celui qui est découpé, et obtenir l'effet plus moderne désiré.

Photo d'un escalier à limon recouvert
Un limon décoratif posé sur le limon découpé

Dans le cas d'un escalier sans contremarche, un limon découpé va naturellement être visible, et on doit donc seulement utiliser le limon tracé. On doit donc calculer le nombre de girons, la hauteur, et la profondeur des marches en utilisant l'outil de calcul d'escalier sur mesure.

Plan de la coupe du limon d'escalier
Plan de la coupe du limon

Une fois qu'on a calculé la longueur de solive nécessaire au traçage du limon, on va couper les pointes qui vont aller au sol et contre le palier. On le place donc contre le palier et sur le sol, et à l'aide d'un niveau à bulle, on trace la ligne parallèle pour couper la partie de la pointe qui va au sol, afin que le limon soit bien assit. Si le sol n'est pas de niveau, on suit simplement la pente du sol. Puis on fait la même chose pour la pointe qui s'appuie sur le palier. On obtient donc, un limon en forme de trapèze qui va s'assir fermement le sol et contre le palier du plancher supérieur.

Plan du traçage des marches sur le limon
Plan du traçage de la position des marches

Comme transférer une ligne 15 fois donne une accumulation de 15 erreurs sur la dernière mesure, il est préfèrable de tracer la position des girons sur le limon en le mettant en place, et en les mesurant du sol. Puis, en utilisant un niveau on trace la ligne du dessus des girons, ou marches. On trace donc toutes les lignes horizontales pour la position des marches, puis, celle de la profondeur, si elles ne sont pas installées au ras du limon.

Une fois le traçage d'un des limons terminé, on vérifie si les deux limons sont au même niveau, et donc identiques. Si ils ne le sont pas, on découpe le second limon, on le met en place, et avec un niveau, on va transférer les mesures tracées sur le premier pour que les marches soient bien droites même si l'escalier est dans une pente.

Plan de la pose des marches sur les limons
Plan de la pose des marches sur le limon

Une fois que le tracé de la position des girons entre les deux limons droits est terminé, on peut les fixer en place avec des vis. Si le limon ou le giron est en bois dur, on doit percer un trou avec une mèche à bois, afin d'éviter que la vis ne fasse pas fendre le bois. Il ne reste ensuite qu'à assembler l'escalier sur mesure et de l'installer en place.