Les marches d'un escalier


Comment faire les marches d'un escalier pour qu'il soit sécuritaire

Les marches d'escalier, ou girons, sont très importantes, et on doit faire attention comment elles sont bâties, car si elles ne sont pas conformes, elles seront souvent dangereuses. Monter et descendre un escalier se fait de façon machinale, et si une des marches n'a pas la même hauteur ou longueur que les autres, il est très possible que cela fasse trébucher les gens.

La longueur d'une marche doit permettre de poser le pied complètement sur celle-ci, donc le talon de la chaussure devrait pouvoir s'y poser correctement pour permettre une bonne stabilité. Si l'escalier est muni de contre-marches et que les marches sont trop courtes, les gens vont frapper la contre-marche et leurs souliers vont l'abîmer.

La hauteur des marches, comme leur longueur, doit aussi répondre à certaines normes de sécurité. Celles-ci diffèrent d'une ville à l'autre et vous devez donc vous informer à votre hôtel de ville pour obtenir les informations et spécifications nécessaires. Habituellement, une hauteur de sept à neuf pouces (17.8 à 22.8 cm) est dans les normes.

Le revêtement des marches d'un escalier doit offrir une bonne traction, surtout pour les escaliers extérieurs où il peut y avoir de l'eau ou de la neige sur celle-ci. Les escaliers de ciment sont habituellement lissés avec une truelle de bois pour que leurs finis soient rudes et adhérents, comme les trottoirs de béton.

Si l'escalier est pourvu de contre-marches, il est possible que celles-ci craquent quand on l'utilise. C'est souvent parce que les pièces de bois qui forment la marche et la contre-marche se touchent, et sous le poids qui est appliqué sur celle-ci, il y a un frottement. Par-dessous l'escalier, utilisez des vis pour visser la contre marche dans la marche et empêcher le mouvement du frottement.

Image qui montre comment fixer une marche qui craque
Comment fixer une marche qui craque

L'épaisseur des marches d'un escalier dépend du matériel dont elle est faite. Pour les escaliers en bois, des planches de 2 pouces (1 5/8 pouce fini) sont assez solides et sécuritaires. Pour les marches en bois pressé que vous recouvrez ensuite d'un couvre sol, il en existe qui sont moulés avec un nez de forme ronde en façade (bull nose).

Image de l'installation des marches et contre-marches d'escalier
La pose d'une contre-marche par devant l'escalier

Si vous voulez construire votre escalier, vous pouvez laisser un petit jour entre les contres marches et la marche, ou la visser comme mentionné plus haut. Assurez-vous que toutes les marches de votre escalier vont avoir la même hauteur, et choisissez un revêtement de sol qui n'est pas glissant pour recouvrir les girons de l'escalier. L'utilisation d'une rampe d'escalier est très recommandée et même souvent obligatoire.