Utilisation de coins métalliques pour le gypse


Comment tirer les joints d'un coin de mur en gypse

Les coins extérieurs d'un mur sont fragiles, et c'est pourquoi on utilise des coins métalliques qu'on installe avant d'y tirer les joints de gypse, pour en augmenter la solidité.

Le plâtre est un matériel assez solide, mais il n'est pas vraiment assez rigide pour former un coin de mur qui va résister au fil du temps.

Le coin métallique est fait pour se fixer sur la jonction des deux panneaux de gypse, avant de tirer les joints, et ainsi lui donner une bonne solidité.

Plan de la pose des coins de fer

Il sert aussi a former une ligne bien droite, ce qui va faciliter l'application du ciment à joints avec la truelle. Le coin de fer a une forme qui crée un petit rebord, pour permettre de mettre une certaine quantité de composé à joints.

La pose d'un coin de métal est assez facile à faire, simplement avec un tournevis sans fil et des vis à gypse. Certains vont utiliser de la colle contact pour le fixer en place, puis ils solidifient le tout avec quelques vis.

Photo d'un coin métallique installé sur un mur

Les rebords du coin de fer sont percés de trous, pour y mettre facilement les vis, mais aussi pour laisser le ciment à joints coller au papier du gypse qui se trouve derrière les trous, et ainsi augmenter l'adhérence.

Photo de la pose d'un coin métallique pour mur en gypse

Pour bien fixer un coin métallique, on ne doit pas le forcer en place, mais simplement appuyer légèrement dessus pour qu'il s'appuie contre les deux cotés du coin du mur. On le retient ensuite simplement avec un doigt, et on le fixe avec une vis.

Photo des coins de fers installés sur un murret

Une fois en place, les coins métalliques doivent légèrement dépasser de la surface du mur. On vérifie avec la truelle pour s'assurer qu'il y a bien un jour et qu'on va y laisser une bonne couche de composé à joints.

Photo d'un coin de mur avec une couche de ciment à joints

Une fois qu'on a vérifié que les coins de fer sont bien installés, on peut ensuite appliquer la première couche de ciment à joints. Il y aura un rétrécissement de la pâte une fois qu'elle sèche, donc une deuxième et troisième couches seront nécessaires.

On procède ensuite simplement comme pour le tirage des joints d'un mur, en sablant avec une planche à sabler et un papier abrasif assez fin. Après quelques retouches, il ne reste qu'à peindre et faire la pose des plinthes ou autres selon la décoration.