Le toit plat


Les revêtements pour un toit plat ou peu incliné

Un toit plat de maison ne peut pas être recouvert de bardeau d'asphalte comme ceux qui sont en pente. Une pente faible permet à l'eau de pluie de faire son chemin jusqu'aux joints entre les bardeaux, va causer du ruissellement sous le revêtement, et possiblement des fuites à l'intérieur de la maison.

Lorsque la toiture a une faible pente, on peut faire la pose de bardeaux d'asphalte spéciaux plus longs, qui vont prévenir ce type d'infiltration. Quand la couverture est plate, ou a une très faible pente pour assurer l'écoulement de la pluie, son recouvrement est fait avec des matériaux et un procédé complètement différent.

Faire ou rénover un toit plat n'est pas vraiment un travail que l'on peut faire soi-même, car il nécessite l'utilisation d'outillage spécialisé qui n'est pas vraiment disponible en location. On a besoin d'outils qui seront souillés par le goudron utilisé, sans compter qu'on a besoin d'une chaudière pour chauffer le bitume, et d'un système pour l'acheminer sur le toit. On va donc faire appel à un entrepreneur en recouvrement de toiture qui se spécialise dans ce type de travail.

Il existe différents procédés plus ou moins coûteux et durables. La façon traditionnelle est de recouvrir le contreplaqué du toit d'une couche de feutre à toiture d'asphalte enduit de bitume. La pose des bandes de feutre est faite en installant la suivante quelques pouces par-dessus la précédente, pour créer un joint qui se chevauche, et qui va bien sceller la surface. Certains feutres comportent un joint, ou l'endos complet, recouvert d'adhésif qui permet de le coller au précédent, habituellement en le chauffant avec un chalumeau fait pour ce travail.

Plan du recouvrement d'un toit plat

Une couche de bitume y est appliquée, avant de poser une seconde couche de feutre à couverture, en alternant les joints, pour prévenir tout danger d'infiltration. Après l'application de plusieurs couches de feutre et de bitume, une généreuse couche de goudron est déposée sur le toit, et recouverte de gravier de couleur pâle.

Gravier recouvrant un toit plat

Ce procédé forme une grande membrane faite des différentes couches de feutres à couverture, qui sont scellées par le bitume. Le gravier va retenir le bitume en place, protéger la surface, et fournir une protection contre la chaleur intense du soleil d'été. L'hiver, le bitume va devenir plus rigide, mais bien résister au froid et aux intempéries. C'est une protection imperméable qui va habituellement durer 20 ans et plus, avant de devoir la rénover. Il suffit de vérifier la présence de gravier partout sur la toiture, et d'en ajouter si il c'est déplacé.

De nouveaux procédés et produits sont maintenant disponibles pour de type de toiture. L'utilisation de membranes de caoutchouc collées, avec une colle ou soudées ensemble par la chaleur, va former une couche imperméable, qui sera ensuite recouverte d'un gravier pâle pour la protéger du soleil. On peut utiliser une membrane TPO, élastomère, ou EPDM pour recouvrir la toiture. C'est un peu le même principe de recouvrement, sauf que les différents feutres sont remplacés par une membrane de caoutchouc élastique.

La différence majeure est plus dans la rapidité d'exécution des travaux de rénovation de la toiture, l'odeur que produit l'utilisation du bitume pour l'application des couches de feutre, la résistance au froid et à l'eau stagnante, ainsi que la longévité du recouvrement. Il est bon de magasiner et obtenir plusieurs soumissions afin d'obtenir le meilleur prix, et une solution efficace pour la rénovation du toit plat de sa maison.