Le chauffage de maison


Le chauffage électrique, au bois, au gaz... pour la maison

Le chauffage d'une maison pendant l'hiver est important pour la préservation des matériaux qui la composent et pour le confort, naturellement.

Il y a plusieurs types d'installation de chauffage qui sont plus économiques, selon la demande du combustible qui les alimentent.

Le plus vieux combustible pour réchauffer une habitation quand la température descend, c'est le chauffage au bois. Le bois de chauffage est plus de travail et nécessite un entreposage pour qu'il soit sec à son utilisation. Un poêle, un foyer ou une truie servaient à le brûler, la cheminée laissant sortir la fumée et une partie de la chaleur. Il sert principalement pour le chalet et pour l'ambiance que produit un feu de foyer, car il n'est plus aussi économique et produit beaucoup de gaz polluant. Le charbon a été beaucoup utilisé, mais il n'est plus populaire pour les mêmes raisons.

Le mazout, ou l'huile à chauffage, est encore assez utilisée, mais est moins populaire à cause des augmentations du prix du pétrole. L'huile est entreposée dans un gros réservoir, qui prend quand même moins d'espace que l'entreposage de charbon ou de bois.

Photographie d'une fournaise à l'huile

La fournaise à l'huile doit quand même utiliser de l'électricité pour fonctionner, donc si il y a une panne de courant, vous ne pouvez plus chauffer la maison. Le gaz naturel est de plus en plus utilisé.

Le chauffage électrique est beaucoup utilisée comme installation de chauffage. C'est une énergie moins polluante que le charbon et le mazout. L'installation de calorifères électriques ne nécessite pas l'installation de cheminée, de conduites pour l'air chaud, de grilles de ventilation et autres accessoires, il faut seulement poser les fils et thermostats dans les murs.

L'air de la maison qui est chauffé verra son taux d'humidité descendre et devenir plutôt sec. L'utilisation d'un humidificateur d'air va aider à le rétablir et améliorer la qualité de l'air. Certains humidificateurs sont installés directement sur le système de chauffage central.

Photographie d'un ventilateur de plafond

Quand l'air est chauffé, il monte, car il est plus léger que l'air froid et les deux se mélangent mal. Pour avoir une température ambiante plus homogène, un ventilateur de plafond va repousser l'air chaud qui monte au plafond et le mélanger à l'air plus frais qui reste plus bas.

Il faut naturellement éviter les pertes de chaleur en isolant et en faisant le calfeutrage de la maison correctement. La chaleur va fuir par le moindre petit trou et va causer de la condensation qui va geler en place, ce qui n'est pas bon pour les matériaux et pour le confort. Bien calfeutrer les portes et fenêtres ainsi que la pose d'un coupe-froid va grandement améliorer la perte de chaleur de celles-ci et éviter qu'elles gèlent en place.

Laisser entrer le soleil par les fenêtres le jour va aider au réchauffement et fermer les stores le soir va limiter la perte de chaleur. L'air est un bon isolant qui se mélange mal, et l'emprisonner entre la vitre et le store va ralentir la propagation de chaleur vers l'extérieur. Une bonne isolation de la maison va permettre d'économiser sur les coûts de chauffage et aussi être plus cofortable.