Comment refaire la surface d'un trottoir en ciment


Faire la rénovation du dessus d'un trottoir de ciment abîmé

Il faut éventuellement refaire la surface d'un trottoir de ciment, car celui-ci s'use et devient abîmé avec le temps. On voit alors les pierres apparaître et certaines vont se détacher, habituellement à cause du gel et du dégel.

Si le trottoir est en bon état, et que c'est seulement le dessus qui est usé, on va alors y appliquer une couche de mortier pour le rénover. C'est une rénovation beaucoup moins difficile et moins coûteuse que de démolir et refaire la dalle de ciment complètement.

Pour faire le travail efficacement, il est préférable de procéder à deux personnes. Un qui prépare le mélange et applique la colle à ciment, et un qui étend et lisse le mélange de mortier. De cette façon, on s'assure de faire le travail assez rapidement sans qu'une section commence à sécher trop rapidement entre les applications.

Photo du dessus d'un trottoir abîmé à réparer

On nettoie la dalle avant de commencer l'application du mortier de réparation. Pour s'assurer d'une surface durable, on doit enlever toute partie qui s'effrite ou qui est fragile. On peut passer un arroseur ou nettoyeur à pression pour déloger les débris de la surface du trottoir.

Une fois que la surface à recouvrir est bien sèche, on prépare tout l'équipement et les matériaux, afin qu'ils soient à portée de la main. On aura besoin d'un 2x4 en bois de charpente de la largeur du trottoir, pour étendre le mortier de façon bien égale. Puis, on utilise une truelle de bois pour lisser le dessus, mais en le laissant assez rude, pour qu'il ne soit pas trop glissant une fois mouillé.

Photo du dessus rude du trottoir une fois rénové

On prépare un mélange de ciment, dans une brouette ou autre, pendant que l'autre personne enduit le dessus du trottoir de colle à béton. C'est un type de colle qui assurera un contact ferme avec le nouveau mortier. Il faut laisser pénétrer la colle, mais elle ne doit pas sécher en place, d'où l'avantage de faire le travail à deux.

On applique ensuite du mortier sur le trottoir, qu'on place de façon approximative avec une truelle, puis, on va l'étendre bien droit avec le 2x4. On procède en sections d'une poche de mortier, ou plus petites, selon l'ampleur du travail de bricolage et l'épaisseur de ciment à ajouter.

Utilisation d'un 2x4 pour placer le mortier

Une fois que le béton a reposé un peu, et qu'il est devenu plus ferme, mais encore malléable, on utilise la truelle de bois pour lisser et donner une texture rugueuse plus adhérente pour l'hiver ou quand le trottoir est humide. Puis, avec une truelle de coin, on fait la finition du contour de la surface du trottoir, afin de l'arrondir, ce qui la rend plus décorative.

Photo de la finition des coins du trottoir de ciment

Une fois que la surface en ciment du trottoir a bien durci, on peut utiliser un boyau d'arrosage pour l'arroser d'une légère brume, afin d'éviter que le ciment ne sèche trop vite et se fissure. Une fois bien sèche, la réparation est aussi solide que si on avait refait le trottoir complètement.